Book Presentation

"Ordres de tuer. Arménie, 1915" Rencontre exceptionnelle avec Taner Akçam

Librairie Petite Egypte


"Ordres de tuer. Arménie, 1915" Rencontre exceptionnelle avec Taner Akçam
28 janv. 2020   7:00 PM
Librairie Petite Egypte
35 Rue des Petits Carreaux, 75002 Paris
Île-de-France - France

Rencontre exceptionnelle avec l’historien du génocide arménien Taner Akçam, à l’occasion de la parution aux éditions du CNRS de Ordres de tuer. Arménie, 1915.

Enfin la traduction en français de Killing Orders. Talat Pasha’s Telegrams and the Armenian Genocide (Ordres de tuer. Les télégrammes de Talat Pacha et le génocide des Arméniens, Palgrave Macmillan, 2018).

Au bout de la quête d’une vie, l’universitaire turc exilé aux Etats-Unis publie des preuves irréfutables que la Turquie a bien ordonné le massacre des Arméniens. Une enquête sur les télégrammes de Talaat Pacha démontrant qu’il n’y a aucun doute sur l’authenticité des ordres planifiant la déportation des Arméniens et l’exécution des musulmans qui les cacheraient, en dépit des affirmations des autorités turques prétendant qu’il s’agit de faux. Leurs tentatives pour effacer les traces de leurs actes sont également examinées.

Présentation de l'éditeur

Dès 1915, le gouvernement jeune-turc à la tête de l'Empire ottoman a cherché à présenter l'annihilation du peuple arménien comme un simple projet de déplacement et de réinstallation. À cette fin, des documents accablants ont été très vite détruits et ceux qui ne l'ont pas été sont considérés jusqu'à aujourd'hui par les autorités turques comme des " faux ". Parmi eux figurent des télégrammes de Talaat Pacha et les mémoires de Naïm Efendi, bureaucrate ottoman qui travaillait au bureau des déportations d'Alep pendant les années 1915-1916. Ces documents ont longtemps été controversés, et les historiens, en l'absence de preuves suffisantes, évitaient de les citer. Ce livre rouvre le dossier.

En véritable enquêteur, Taner Akçam s'est en effet lancé dans une minutieuse analyse de ces mémoires et des télégrammes qu'ils contiennent. En comparant les systèmes de codage de ces câbles avec ceux employés dans d'autres documents conservés dans les Archives ottomanes, en étudiant le papier utilisé et la datation de ces pièces à conviction, en regardant de près les signatures, et en confrontant les événements mentionnés par Naïm Efendi avec d'autres sources, Taner Akçam parvient à démontrer qu'il ne peut y avoir aucun doute sur l'authenticité de ces " ordres de tuer ".

Apportant ainsi de nouvelles preuves quant aux plans d'extermination de la population arménienne, ce livre rend aussi manifeste la politique de destruction systématique par le gouvernement ottoman de toutes traces relatives à ces atrocités.

Biographie de l'auteur

Taner Akçam est un sociologue et historien turc. Il enseigne aux États-Unis à l'Université Clark. Il a été l'un des premiers universitaires turcs à avoir reconnu le génocide des Arméniens de 1915. Il est notamment auteur du livre Un acte honteux : le génocide arménien et la question de la responsabilité turque (Denoël, 2008 ; Gallimard, " Folio Histoire ", 2012) et, avec Vahakn N. Dadrian, de Jugement à Istanbul : le procès du génocide des Arméniens (éditions de l'Aube, 2015).




Back to the calendar